Le responsable du "comité de gestion de la région de développement technologique et économique" (ce sont des noms toujours très poétiques!) de Wenzhou, Dai Guosen (âgé de 53 ans), vient d'être arrêté pour des soupçons de corruption! Vice-secrétaire du parti du comité précédemment cité, membre suppléant du parti de la ville de Wenzhou, il était déjà soupçonné de corruption depuis le début de l'année. Le mois dernier, les policiers ont retrouvé chez lui pas moins de 10 sacs Louis Vuitton, la presse l'a donc surnommé "戴包包" ("baobao" a plusieurs sens en chinois, il peut vouloir dire "bébé" [les caractères sont dans ce cas 宝宝], mais ici cela veut dire "Dai [le nom du responsable] aux [nombreux] sacs"; le journaliste a sans doute voulu jouer sur l'homophonie entre ces mots!).
De 2002 à 2009, il aurait usé de son influence pour obtenir des "cadeaux", des sacs L.V., des défenses d'éléphants sculptées, des cartes de paiement, etc. Il y en aurait en tout pour plus de 150 000 euros, jusqu'à présent, puisque l'enquête n'en est qu'à son début!
Ce cas est malheureusement un cas bien ordinaire ici en Chine. Comment comprendre en effet que tous ces fonctionnaires que nous croisons, ou qui habitent près de nous, puissent à la fois habiter dans de beaux appartements, roulés dans de belles voitures (ils ne roulent, cela il faut le souligner, qu'avec des véhicules importés!!), mais dont le salaire ne dépasse pas les 600-800 euros par mois!
Un célèbre proverbe dit que l'argent n'a pas d'odeur, mais en Chine il sent fichtrement mauvais!!!

(Source: 钱江晚报, 11 octobre)