Xie Caiping, femme âgée de 40 ans, est soupçonnée d'être la responsable d'une cellule mafieuse à Chongqing. Arrêtée fin juillet, elle serait responsable d'avoir tenu illégalement deux salles de jeux clandestines dans la ville de Chongqing, dont l'une d'elle se trouvait juste à côté du commissariat de la ville! Elle a été arrêtée avec 22 autres de ses "complices".
   Après avoir été licenciée en 2000 de l'entreprise où elle travaillait depuis des années, elle rassembla quelques personnes afin d'ouvrir un lieu de paries illégaux. Elle fut donc arrêtée une première fois en novembre 2005, et condamnée pour des faits à peu près identiques à ceux qui lui sont reprochés aujourd'hui: paries clandestins, détention et vente de stupéfiant, etc. S'appuyant sur des relations proches avec Wen Qiang (directeur du bureau du procureur, également à l'attorney general aux Etats-Unis), elle aida à la libération d'une vingtaine de ses "colistiers"; puis elle repris ses activités peu de temps après.

   En novembre 2008, un policier du commissariat central de la ville de Chongqing, du nom de Xie, découvrit les activités illégales de Xie Caiping et de ses compagnons. S'étant aperçus qu'ils avaient été démasqués par ce policier, ils décidèrent de le kidnapper et de le retenir prisonnier sur un terrain de construction dans la banlieue de Chongqing, pendant plus de 6 heures. Heureusement tout se termina bien pour le policier!

   Afin de continuer en toute impunité leurs "affaires", Xie Caiping et compagnie corrompaient des fonctionnaires hauts placés, ainsi que des policiers officiers supérieurs; ils bénéficiaient en quelque sorte d'un parapluie de protection (保护伞)!! Enfin, en juillet 2009, la police mit un terme à ces activités mafieuses: jeux clandestins (en particulier des jeux de cartes), mais aussi des "prêts" à des taux exorbitants (des taux d'intérêt atteignant les 5 % par jour!), etc.


Sources: site internet "sina 新浪财经" (18 octobre), et "宁波晚报" (14 octobre)