La circulation de faux "renminbi" augmentent de jour en jour, et d'après le bureau de la sécurité, le nombre d'affaires concernant ce délit aurait atteint (chiffre s'arrêtant au mois d'octobre) plus de 2200 en 2009, et la somme totale "récupérée" par les autorités atteindrait plus de 810 millions de yuan (environ 80 millions d'euros). D'après le responsable du bureau de sécurité du "mouvement d'action 09" (du nom de la cellule s'occupant des affaires de fausses monnaies), Li Ziyong, l'origine de la fabrication de ces fausses monnaies proviendrait de la province du Guangdong, puis cette fausse monnaie se répandrait peu à peu au reste de la Chine.
   Parmi les faussaires, on retrouve toutes sortes de personnes, comme par exemple en août 2009 où 2 paysans auraient fabriqués de la fausse monnaie pour un montant total d'environ 100 millions de yuan (10 millions d'euros), avec pour seul matériel une vieille photocopieuse; le journalisme ajoute même que beaucoup de fausses coupures proviendraient même de photocopieuses hors d'âge!
   Le vice-directeur du bureau d'enquête du bureau de sécurité de la province du Guangdong, Qian Bo, tint les propos suivant "dans les endroits suivants: Huilai, Lufeng, Hunan [endroits tous situés dans le Guangdong], ils sont inondés depuis plusieurs années de faux renminbi. De nombreux paysans ne savaient même pas que la fabrication de monnaie était un délit. Dans le passé, ces lieux avaient été surnommés "les villages spécialisés dans les faux yuan", et de nombreux enfants après les cours donnaient un coup de main à leurs parents pour fabriquer de faux yuan"!!
   La législation chinoise est en plus relativement laxiste envers ceux qui utilisent ces faux billets, car en-dessous de 4000 yuan (400 euros) d'achats, la personne prise en flagrant délit d'utilisation de faux billets ne peut encourir qu'une peine d'une dizaine de jours de prison maximum! Donc, afin d'éviter des sanctions sévères (au cas où ils seraient pris), les contrefacteurs ne font que des achats ne dépassant pas les 4000 yuan. Mais lorsque ces achats sont répétés, cela peut vite atteindre des chiffres vertigineux!

(Source: 宁波晚报, 14 octobre)