Depuis maintenant 9 ans, le site internet de l’amicale des écoles de Chine et le Journal pour la recherche d’emploi du 21e siècle sont associés pour présenter un classement annuel des « meilleures » Universités chinoises.

            La note globale obtenue par chaque université est calculée selon 3 critères : la recherche, la formation et la notoriété de l’Université. Le mélange de ces 3 résultats donne une note globale sur 100.

            Depuis quelques années, le classement est dominé par les Universités pékinoises Beida (diminutif de Beijing Daxue 北京大学, l’Université de Pékin) et Qinghua (清华大学, l’Université de Qinghua), talonnées ensuite par les Universités de Shanghai : Fudan (复旦大学) et Jiaotong (交通大学, l’Université des télécommunications). Qu’en est-il pour ce nouveau cru 2011 ?

            Commençons par la cinquième université du classement : l’Université de Nanjing (南京大学). Peut-être la moins connue des universités citées précédemment, il n’en reste pas moins qu’elle est considérée comme une grande école en Chine continentale, elle s’offre même le luxe de passer juste devant l’Université des Télécommunications, Jiaotong, de Shanghai. L’Université Jiaotong prend ainsi la sixième place. Quelques mots au sujet de l’Université des Télécommunications, puisque c’est cette Université qui présente elle aussi chaque année un classement : le classement des meilleures Universités du monde ! Éclaircissons un point pour ces béotiens qui font de ce classement, soit « le classement de Shanghai », soit le classement de « l’Université de Shanghai » ! NON et NON !! Ce serait faire le même rapprochement idiot si par exemple l’Université Dauphine ou HEC réalisaient leur propre classement des meilleures universités, et que par simplification de langage, nous parlions de « classement de Paris » ou du « classement de l’Université de Paris » !! Donc le classement réalisé par l’Université Jiaotong est le classement de l’Université Jiaotong (ou de l’Université des Télécommunications), mais en aucun cas il ne s’agit du « classement de Shanghai » ou du « classement de l’Université de Shanghai ».

            La quatrième université de Chine en 2011 serait l’Université Fudan (复旦大学) à Shanghai. Fudan est sans aucun doute la plus célèbre et la plus prestigieuse université de la ville, car l’histoire de l’université coïncide étroitement avec l’histoire de la ville. C’est également une des plus anciennes Universités de Chine puisqu’elle a été créée en 1905.

            La troisième université du classement est une grande surprise : l’Université du Zhejiang (浙江大学). Nous devons bien avouer que nous n’avions jamais entendu parler de cette université auparavant ; d’un autre côté, nous nous rassurons avec les réponses de nos amis chinois qui pour beaucoup d’entre eux ignoraient l’existence de cette Université, et qui ignoraient donc sa place si élevée dans le classement des « meilleures » Universités de Chine !

            Enfin, les deux premières places du classement sont occupées par les Universités Qinghua et Beida. Cette année encore, les 2 Universités pékinoises se placent en tête du classement des meilleures universités chinoises, avec dans l’ordre Qinghua : seconde université du classement. Par conséquent c’est l’Université Beida qui serait la « meilleure » Université de Chine !

            Pour tempérer quelque peu l’importance de ce classement, il suffit de relire les 3 critères de notation : la recherche, la formation et la notoriété de l’Université. Si nous ne prenons que ce dernier critère : notoriété de l’Université, nous constatons que l’Université du Zhejiang serait plus connue, plus renommée que l’Université Fudan !! Ce qui est tout simplement une aberration pour les gens qui connaissent un peu le monde de l’Université en Chine. Alors que vaut en réalité ce classement : sûrement pas grand-chose, mais elle renforce année après année la « célébrité » des Universités pékinoises et Shanghaiennes.

 Capturer

Classement des "meilleures" Universités de Chine (Source 搜狐)


Sources : Sohu (搜狐) et 红网教育

Wangyoann.